Je reçois très souvent des demandes  pour des logos de divers grands clubs sportifs connus (notamment le PSG depuis quelques jours), je les refuse systématiquement.

Oui, j'en ai déjà numérisé, mais uniquement des logos de tout petits clubs sportifs locaux, municipaux, scolaires, etc, desquels j’ai obtenu l’accord sans problème quand je l’ai demandé avant de numériser pour les clientes, mais en ce qui concerne les grands clubs, ils vendent leurs propres articles brodés, macarons, t-shirts, casquettes, donc il est évident qu'ils ne donnent pas leur accord pour une numérisation qu’ils considèrent comme des copies illégales et une perte de rentrée d'argent.

Je refuse aussi de numériser les logos de Lacoste, Chanel, Vuitton, etc, ou même des dessins de Walt Disney ou d’Astérix, etc.

Ma réponse à vos demandes de ce type est toujours "non" : tout ce qui est sous copyright est réservé à ceux qui ont payé l’enregistrement du dessin pour obtenir ce copyright, ils l'ont payé pour protéger leur dessin ou logo contre les copies, tout simplement.

Il est parfois bien dur de vous le faire comprendre, et j'ai perdu des clientes à cause de ces refus qu'elles semblent avoir considéré comme de la mauvaise volonté de ma part.... ; vous me donnez comme argument : “mais ce n’est pas pour vendre, c’est pour moi, ou pour mon fils, pour ma mère, ma cousine, mon amie”, or, il faut que vous compreniez que le problème ne vient pas de vous, mais de moi, car si j'accède à votre demande et que je vous fais une numérisation d'un motif ou dessin déposé, puis que je vous vends le fichier du motif numérisé, dans cet acte commercial de vente du motif, c’est moi qui ne respecte pas le copyright, pas vous !

De ce fait, si une personne veut broder un logo ou dessin sous copyright pour un usage personnel, il faut qu’elle le numérise elle-même et qu'ensuite elle conserve le fichier pour elle seule, selon la loi, elle n'aura même pas le droit de le partager...