L'an dernier, en début d'été, une membre de mon forum en qui, comme une imbécile, j'avais toute confiance, m'a fait une entourloupe comme savent en faire certaines femmes (sans doute mal dans leur peau).... après avoir pleuré dans mon giron pendant des mois qu'elle s'était fait pirater les membres de son forum par quelqu'un, puis après m'avoir déconseillé d'accepter certains nouveaux membres parce qu'elle les connaissait et risquaient de mettre la pagaille dans mon forum, j'ai découvert que cette personne semait la pagaille, mais en plus qu'elle venait à la pêche de membres pour son forum qu'elle arrivait à inviter et finalement à détourner du mien pour des raisons inconnues.

Ayant pris des renseignements auprès des personnes qu'elle me déconseillait, et celles qui avaient été autrefois ses amies "avant de la trahir", j'ai découvert que je m'étais fait manipuler en beauté.

J'ai donc finalement bannie cette membre et désabonné quelques autres qui l'avaient suivies de trop près.

Depuis, je subis un harcèlement quasi continu ; des messages me disant que je suis méchante, par exemple !!! mais encore (là, je le dis sans certitude absolue car sans preuves) des tentatives de piratage de mon compte gmail et de mes blogs, toutefois j'ai des doutes sur une possible origine car cette même personne s'est vanté dans son propre forum qu'on pouvait trouver un mot de passe.

Jusqu'ici, j'ai passé l'éponge car depuis bientôt 20 ans que je suis sur internet, j'en ai vu de toutes les couleurs ! MAIS........... depuis hier, une de ses copines me harcèle sur mon blog de broderie en laissant entendre que j'aurais plagié un motif de broderie de cette femme pour le vendre !!!!! (je numérise commercialement quasiment chaque jour, et des centaines de clientes peuvent confirmer que je n'ai pas besoin de copier les autres !)... et pour info, qu'elle se rappelle aussi que c'est moi qui lui ai appris à numériser sur Embird !

Alors, là, ça va trop loin ; que cette femme et sa clique aillent se rafraichir les idées... et j'avertis officiellement que si ce harcèlement continue, je vais devoir en aviser les autorités.